FAQFAQ
ProfilProfil
Liste des MembresListe des Membres Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés

Retour au site
ConnexionConnexion
Le Royaume d'Asturyan
Jeu de rôle médiéval fantastique, Gestion et Diplomatie
 

CYLVAR

 
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet    Le Royaume d'Asturyan Index du Forum -> Descriptions des Duchés des Terres d'Asturyan !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 28/05/2007 20:46:41    Sujet du message: CYLVAR Répondre en citant

CYLVAR

La carte de Cylvar

La forteresse 35/58

Le Rez-de-Chaussée
Le 1er étage du donjon avec l'Etude de Papierkus, ancien Duc de Cylvar
Le 2ème étage et un petit mot concernant le chauffage de la forteresse
Le 3ème étage
La forteresse et son 4ème étage
Nouvelle Forge de Cylvar
Taverne "Aux Vieux Remparts"

Sur les terres de Cylvar

Le Temple de Cylvar 36/58
Le lac des murmures: rive cylvanne 28/57 à  39/66
Forêt sacrée de Cylvar 46/60
Le sanctuaire de la forêt sacrée 46/61
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 12/09/2011 21:55:53; édité 21 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 28/05/2007 20:48:08    Sujet du message: Répondre en citant

Le 28 Avril 2005 par Papierkus

Etude du duc de Cylvar située au premier étage de la forteresse 36/58

L'étude du duc était ornée de nombreuses toiles représentant l'histoire de Cylvar ! un énorme bureau, de la taille du géant Papierkus était disposé face a la porte et avec une belle vue sur la mer intérieure.

Des sièges étaient installés en face de ce bureau. Ils étaient disposés ainsi :

- Le bureau, derrière lequel était installés 1 énorme siège, en fourrure de sanglier.
- En face étaient disposés 4 grands sièges, derrière lesquels on pouvait reconnaitre les symboles des duchés de, respectivement, et de droite a gauche, Neraka, Deqs, Monts d'Argent et Datruim.A coté se trouvaient des chaises, d'une taille plus raisonnables et d'une qualité moins grande mais tout de meme confortable qui étaient la pour accueillir les représentants des ducs s'ils venaient avec leurs ducs.
- Enfin, un siège était à  côté de Papierkus (Ancien Duc de Cylvar), au cas ou un Cylvan voulait venir. Les ouvriers finirent par sortir de la salle, en gravant sur la porte en bois.

Citation:
>>>>>ÉTUDE DU DUC PAPIERKUS<<<<<

Le 16 Août 2009 par Wolmar :

Les mots « étude du duc Papierkus» sont gravés dans le bois de la porte permettant l'accès à cette salle. A l'intérieur, un énorme bureau, accompagné d'un tout aussi énorme fauteuil orné d'une peau de sanglier forment l'ameublement principal. Leurs taille impressionnante fait de l'ombre aux quatre grands sièges dans lesquels sont incrustés les blasons des duchés de Neraka, Deqs, des Monts d'Argents et de Datrium. Quatre chaises plus petites mais confortables sont placées un peu en retrait, ainsi qu'une autre près du grand fauteuil.

Une haute meurtrière vitrée permet un bon éclairage, tandis que dans un angle un escalier privé conduit aux appartements ducaux. A côté se trouve une petite porte.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 21/07/2010 13:56:25; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 28/05/2007 20:54:19    Sujet du message: Répondre en citant

Le 3 Juin 2005 par Yarumaia

Nouvelle Forge de Cylvar en 35/58

A peine entré dans la forteresse, vous apercevez un panneau sur lequel figure "black smith" ["Forgeron " en français]. En dessous se trouve -sous un porche- une forge.
Des épées sont accrochées, entassées ici et là sur le mur, ainsi que d'autres armes et objets diverses, dont des tonneaux, sous la première des trois arches de la forge.
Au mur, se trouve une large cheminée où le foyer ardent ne semble jamais s'éteindre. Au centre de la forge figure une enclume su laquelle est posée un marteau ; un fauteuil en bois brut est posé près du mur.
Une porte qui ne semble aboutir nulle part figure à coté du dit fauteuil.



_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:14:05; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 28/05/2007 21:07:39    Sujet du message: Répondre en citant

Le 19 Avril 2009 par Wolmar

Forêt sacrée de Cylvar

A la frontière Est du duché de Cylvar, au pied des montagnes de Datrium, on trouve l'un des sites naturels les parmi les plus beaux et les plus sauvages d'Asturyan.
Il ne reste aujourd'hui qu'une petite partie de la Forêt Sacrée qui existait autrefois, mais elle n'a rien perdu de sa beauté et de son mystère.
Les arbres sont vieux et hauts, ils s'agit principalement de feuillus, bien que de temps en temps perce la noire silhouette d'un majestueux sapin. Au pied des chênes centenaires et des bouleaux élégants, le sol est couvert de fougères, de mousse et de buissons de baies. L'air, parfois humide de brume, résonne des chants des oiseaux et des mouvements furtifs des créatures des bois.
Il n'y a a priori pas de gros gibier du fait de la petite taille de la forêt, cependant les chevreuils, lapins et autres goupils abondent.
Une atmosphère de calme et de mystère imprègne l'endroit, et le voyageur peut s'attendre à une découverte surprenante à chaque détour. Ainsi, un parterre de fleurs des bois peut surgir au milieu des omniprésentes fougères, une clairière s'ouvrir brusquement entre les arbres.
Tout cela contribue sans doute à l'espèce de magnétisme qu'exerce ce bois sur ses visiteurs, en particuliers quand ils sont de race elfique.

.....
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:19:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 04/05/2009 21:34:29    Sujet du message: Répondre en citant

Le 4 Mai 2009 par Wolmar

Le Sanctuaire de la Forêt Sacrée

Au coeur de la forêt sacrée, on trouve une petite clairière perdue entre les fougères et les troncs.
Le sol est couvert de mousses et de hautes herbes d'un vert tendre. Il n'y a nulle branche à l'intérieur du cercle d'arbres.

Au Nord, venant de la forêt, le lit gravillonneux d'un ruisseau asséché vient se perdre près du centre de la clairière.
Il contourne une étrange statue de bois, représentant une elfe nue recroquevillée contre un des arbres de la lisière. Un observateur attentif pourra distinguer de petites racines à la base de la « statue », et remarquera que la surface semble être de l'écorce vive, et non du bois.

Au centre de la clairière, un foyer fait de pierres moussues de moyenne taille est surmonté d'une sorte de rôtissoire artisanal (en fait, deux branches fourchues supportant un troisième bâton horizontal).

A l'Est, contre un arbre, est appuyée une petite hutte de branchages, au sol se trouvent quelques peaux en piteux état.
A quelques toises de là plus au sud, à l'orée de la forêt, il y a un tronc creux qui contient quelques poignées de baies et du bois sec.

En face, une autre statue trône devant un gros chêne. Il s'agit cette fois d'un vieil homme barbu assis en tailleurs comme s'il méditait. Des racines plus grosses partent de sa base dans la terre, et de la mousse commence à coloniser son corps.

Un calme étrange règne sur l'endroit, à la fois reposant et un peu mélancolique.


_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:19:58; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 14/05/2009 13:16:06    Sujet du message: Répondre en citant

Le 13 Mai 2009 par Wolmar

Le Temple de Cylvar




Le Temple de Cylvar est un bâtiment tout en rondeurs, de taille plutôt modeste, bâti sur la rive du Lac des Murmures. Il est construit en pierres blanches et richement décoré, à l'intérieur comme à l'extérieur, de bas reliefs, de statues et de colonnettes.

Le toit en forme de coupole et les murs sont percés à intervalles réguliers de fenêtres hautes et étroites qui permettent de ne pas utiliser de lumière artificielle à l'intérieur.

Les quatres principales divinitées sont représentées par une statue dans une alcôve qui lui est propre, et accompagnée de bas reliefs qui content son histoire et la façon dont il faut l'honorer.

La grande salle centrale est ornée de statues représentant huit des races qui peuplent le monde: géant, nain, elfe, homme, minotaure, farfadet, gobelin et ork. Les elfes noirs et fées noires n'ont apparemment pas eu l'heur de plaire à l'architecte (sans parler des demi-elfes), à moins que celui-ci se soit contenté de critères d'esthétisme générale plutôt que de diplomatie....

Au nord du bâtiment, une cinquième alcôve abrite un autel de marbre blanc
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:13:17; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 30/07/2009 11:43:41    Sujet du message: Répondre en citant

Le 20 Juillet 2009 par Wolmar

La forteresse de Cylvar

Située au bord de l eau, la forteresse de Cylvar étale ses vieilles pierres blanches en un rectangle dominé par la silhouette élancée du donjon.
On y entre par une barbacane bien gardée qui donne sur la vaste cour intérieure, où sont construits divers bâtiments de petite taille.

Plan du chateau

Le donjon est une tour massive & très haute, on y entre par une porte massive en bois foncé bardée d acier nain. A l intérieur, les salles sont généralement hautes de plafond, et l usure des pierres témoigne de leur ancienneté.
Le donjon comporte quatre étages, en plus du rez-de-chaussée & des sous-sols.

LE QUATRIEME ETAGE

Plan du Quatrième étage

La Salle Haute
Cette salle permet l accès au reste du donjon par un escalier en colimaçon ; elle est décorée de nombreuses sculptures & surchargée d objets merveilleux & de trophées. De hautes fenêtres en ogive, sans vitres, permettent de profiter du magnifique panorama. En hiver, des volets hermétiques sont apposés, & la pièce est éclairée par des torches.

La Salle de Musique
Cette pièce dédiée aux arts est pourvue sur tout son pourtour de hautes arcades en ogives, fermées de fenêtres à meneaux, ce qui donne l impression de se trouver en plein ciel. Les colonnes & le bas des murs sont couverts de bas reliefs illustrant des récits épiques, ou des scènes forestières. Des bancs de pierre agrémentés de coussins de velours rouge sont disposés tout autour de la pièce, tandis qu au centre se trouve un épais tapis décoré de motifs floraux.
Sur les bancs sont posés luths, harpes, flûtes, cithares & tambourins.

La Tour de Guet
Cette salle est meublée de façon simple pour accueillir deux ou trois guetteurs, qui se relaient en permanence sur la terrasse ouverte, à laquelle on accède par une échelle en bois. Ceci en fait le point le plus haut du château, d où l on peut voir à des lieues à la ronde. La salle elle-même est percée de trois ouvertures en ogive, fermées par des fenêtres à meneaux. Un escalier en colimaçon permet l'accès au reste du château.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:12:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 31/07/2009 11:09:58    Sujet du message: Répondre en citant

Le 20 Juillet 2009 par Wolmar

TROISIEME ETAGE

Plan du troisième étage

Chambres des domestiques
Les chambres sont au nombre de huit, dont deux plus grandes pour le chambellan & la maîtresse des domestiques. Celles-ci sont meublés d'un grand lit, d'une commode, d'un grand coffre à vêtement & d'une table avec deux chaises. Les autres sont beaucoup moins luxueuses: deux lits superposés (quatre couchettes en tout) avec quatre coffre à vêtement & une petite table avec quatre chaises.

Salle des simples
Cette pièce à des airs de laboratoire d'alchimiste avec ses fioles & ses alambics qui encombrent les tables poussiéreuses. Aux murs sont fixés des étagères à trois rayons où sont posées des plantes de toutes formes. Du plafond pendent des bottes d'autres herbes, & parmi le matériel étrange rassemblé ici, on trouve également une profusion de bocaux & de boîtes renfermant divers choses parfois peu appétissantes (pattes d'animaux, matières étranges et poudres en tous genres). Une chaise à haut dossier & deux tabourets complètent ce décor, mais n'enlèvent pas à la pièce son aspect abandonné. Une forte odeur de plantes en décomposition flotte dans l'air.

Infirmerie
Cette salle à la forme étrange est l'une des plus grande de la forteresse, elle est éclairée de nombreuses fenêtres en ogive & bénéficie d'un accès direct à l'un des escaliers qui desservent tout le château. Elle est meublée de sept lits, d'une solide table sur laquelle sont posés des couteaux, scies, & autres instruments chirurgicaux, ainsi que des potions revigorantes, de l'alcool fort et des élixirs magiques.

Couloirs
Ils sont éclairés de meurtrières réparties à intervalles réguliers, et des torchères en forme de liane permettent un éclairage confortable la nuit.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:11:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 13/08/2009 19:50:00    Sujet du message: Répondre en citant

Le 13 Août 2009 par Wolmar

LE DEUXIEME ETAGE

Plan du Deuxième Etage

La bibliothèque
Les vieux ouvrages écrits en humain, elfique et nain sont bien rangés dans des rayonnages de bois massif un peu poussiéreux qui forment de larges allées. Quatre piliers occupent les centre la salle, ils soutiennent le plafond voûté. Le long des murs couverts de tapisseries, des tables individuelles accompagnées de chaises confortables permettent d'étudier à son aise. Sur chaque table il y a un bougeoir à trois branches, fait d'une façon un peu particulière: le pied très lourd les rend quasiment impossibles à renverser; tandis que les supports de bougie sont entourés de petites gorges toujours remplies d'eau. Cette disposition permet d'éviter au maximum les incendie dans cette partie vulnérable du donjon.
Dans les rayonnages, les livres sont classés par thème et par auteur; on y trouve de la poésie et des chants, mais aussi des chroniques historiques, des traités de géographie, sociologie, religion, zoologie, botanique, des documents techniques, des plans & des cartes....
Les archives de Cylvar peuvent également être consultées, mais elles sont fermées dans un petit meuble qui ne peut être ouvert qu'avec l'accord du Duc (ou Duchesse).
Une petite porte également fermée à clé permet l'accès direct aux appartements ducaux.

La chambre d'Escuyer
Cette chambre est originellement prévue pour accueillir une personne de rang inférieur voyageant avec un noble – d'où son nom – mais elle offre un confort égal à la grande chambre, mis à part sa taille. Elle est meublée d'un grand lit à baldaquin tendu de velours grenat, accompagné d'un grand coffre orné de ferrures et d'une table de nuit avec chandelier en argent. Une descente de lit en peau lamantin blanc complète l'ensemble. Une table basse et deux fauteuils meublent un coin de la pièce, tandis que dans l'autre une paillasse d'un confort correct permet de faire dormir un serviteur – ou un écuyer – dans la même pièce.
L'éclairage se fait par des bougies fixée au mur, ce qui donne à la pièce une atmosphère intime et très confortable.

La grande chambre
Cette grande chambre est éclairée par deux larges fenêtres en ogives dans le mur est, et la nuit par des bougies. Elle est meublée d'un grand lit à baldaquin décoré de motifs végétaux et de sculptures, et tendu de velours bleu nuit. Il y a également une table de nuit en bois rare et une peau de lamantin blanc comme descente de lit. A côté du lit se trouve un lit plus petit et plus bas, pour une personne, permettant la présence d'un serviteur.
Au centre de la pièce se trouve une table en bois massif entouré de trois chaises et ornée d'un vase en bronze. Contre les murs sont appuyés deux armoires et un grand coffre, tous richement décorés.
Le mur est est également percé d'alcôves munies de bancs en pierre, qui permettent de profiter de la vue.

Les appartements ducaux
Bénéficiant à la fois d'un escalier privé, de deux murs percés de hautes fenêtres en ogive et d'une place importante, cette pièce est sans doute la plus agréable du donjon. Il s'agit en fait plutôt d'une suite, car des tentures ornées du blason de Cylvar la sépare en deux parties: la chambre à coucher et l'antichambre.
La chambre à coucher est meublée d'un lit massif en bois blanc tendu de velours vert émeraude, d'une petite table de nuit du même bois et d'un pied de lit épais en feuilles de saule tressées, et dont la magie conserve la fraîcheur.
Un grand coffre et une armoire monumentale , ainsi que deux profonds fauteuils complètent l'ameublement.
L'antichambre est seulement meublée d'une table ronde avec trois chaises et d'un tapis bariolé. Dans un angle, l'escalier privé (fermé d'un léger rideau) permet l'accès à l'étude du duc et à la bibliothèque, tandis qu'une petite porte mène à la chapelle privée. Le mur sud est percé d'alcôves avec des bancs de pierre permettant de profiter de la vue.

La chapelle privée
Cette petite pièce sombre est uniquement meublée d'un autel en pierre, accompagné d'une vasque en argent toujours remplie d'eau claire.
Des statues des différents dieux ornent les murs nus. Quelques braseros fournissent l'éclairage et permettent de faire bruler de l'encens ou des plantes.

Les couloirs
Ils sont percés à de meurtrières disposées intervalles réguliers, toutes fermées par un vitrail clair.

Le chauffage de la forteresse
Tous les étages sont chauffés au sol par un réseau d'eau circulant dans des tubes en plomb. Malheureusement, les plans de l'installation ayant disparus, on ne sait comment ils fonctionnent. On peut cependant avancer la piste de la magie, car nulle chaufferie n'a été prévue et la température varie en fonction des saisons.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 20/07/2010 13:10:02; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 16/08/2009 17:45:39    Sujet du message: Répondre en citant

Le 16 Août 2009 par Wolmar

LE PREMIER ETAGE DU DONJON

Plan du Premier Etage

Salle de Garde
Cette pièce munie de portes à ses deux extrémités est sommairement meublée de deux grandes tables accompagnées de tabouret, d'une grande armoire et de quelques paillasses. Des râteliers d'armes (lances, haches, épées...) ornent l'un des mur. Sur les tables et dans l'armoire trainent quelques chopes de bière et n peu de nourriture, ainsi que des dés en corne. C'est ici que les gardes viennent s'ennuyer entre deux rondes.

Chambres
Les quatre petites chambres sont toutes meublées de façon identique: un lit de bois robuste, confortable mais dépourvu d'ornements, un coffre, une armoire et une chaise. Une petite descente de lit en peau fait également partie du mobilier. En guise de fenêtres, il y a des larges meurtrières équipées de carreaux.

Grande chambre
Celle-ci est plus luxueuse: un grand lit avec dais, un coffre ornementé, une armoire en chêne poli, une tapisserie sur un mur et une petite table avec deux chaises. Deux meurtrières vitrées laissent passer la lumière du jour. De plus, un tapis épais aux motifs géométriques occupe les centre de la salle.

Il y a également l'étude du duc de Cylvar

Salle privée
Seul le duc possède la clé permettant de pénétrer ici.
Dans cette petite pièce, une grande armoire et une petite table occupent une grande place, l'ameublement étant complété par une étagère contenant des rouleaux de parchemins et de gros livres, servant à la gestion du duché. L'armoire peut être fermée à clé, elle contient quelques fioles de vieil alcool avec de jolies timbales en argent ciselé, et des documents important.

Couloirs
Ils sont éclairés par des torches et des meurtrières.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!


Dernière édition par Admin_B le 26/11/2011 23:29:28; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 23/08/2009 10:32:40    Sujet du message: Répondre en citant

Le 23 Août 2009 par Wolmar

LE REZ-DE-CHAUSSEE

Plan du Rez-de-Chaussée

La grande salle
Bien qu'ayant une forme un peu étrange, cette immense pièce est la plus importante du château. Les doubles portes en bois clair sont travaillées avec goût, des bas reliefs représentant l'histoire du duché les couvrant en grande partie. Le bas est cependant resté libre, attendant les prochains évènements importants.
Le sol de la grande salle est pavé d'énormes dalles de marbre blanc, et si on les regarde de très près, on distingue des motifs abstraits finement gravés, ce qui donne un résultat à la fois un peu étrange et impressionnant.
Des piliers imitant les troncs des arbres longent la salle, formant une sorte de galerie éclairée par des torches. Face à la porte, occupant le centre du deuxième tiers de la pièce, un trône fait du même bois que les portes, et orné d'argent et d'ivoire, porte les armes du duché. Une lourde étoffe de velours vert le rend un peu plus confortable à son occupant(e). A côté se trouve deux sièges également imposant, servant aux éventuels dignitaires ou personnalité que le duc pourrait souhaiter auprès de lui.
Devant le trône, placé sur une estrade avec de magnifiques tentures représentant des scènes de chasse au mur, se trouve un vaste espace libre. C'est là que le duc reçoit les plaignants lorsqu'il rend justice, les ambassadeurs qui le viennent visiter, là également que l'on dresse la grande table lors des réception officielles. A ces occasions, on roule le lourd tapis de velours vert allant de la porte jusqu'au trône, et on approche les sièges confortables, tous décorés de manière différente, qui sont répartis entre les piliers.
Pour ce qui est de la lumière, elle fuse directement des joints entre les pierres du plafond voûté, ce qui ne laisse guère de doute quant à son origine magique, et fait que la grande salle est toujours illuminée.
Deux petites portes, cachés dans les ombres de la galerie de piliers, permettent de faciliter le service.

Les cuisines
Cette pièce est sans doute la plus fréquentée du donjon, c'est ici que viennent se restaurer les habitants du château quand ils ont faim, ici également que sont généralement reçus les visiteurs de rang moindre. Une énorme cheminée, de la hauteur d'un minotaure adulte, occupe une grande partie de l'un des mur. A côté se trouve la réserve de bois, si bien qu'il ne reste guère de place pour un escalier communiquant avec les réserves du sous-sol, et pour un énorme vaisselier abritant l'essentiel de la vaisselle, précieuse ou moins, que renferme la forteresse.
Entre les deux portes, on a placé une longue table, accompagnée de plusieurs chaises et tabourets, et généralement encombrée de divers ustensiles de cuisine et ingrédients en préparation. Des étagères supportant divers plats métalliques et des chaudrons occupent le reste des murs, avec un grand bac de lavage.

Les réserves
Ceci n'est pas une pièce à proprement parler, puisqu'elle est ouverte sur les cuisines.
Des étagères sur couvrent trois des murs du sol au plafond, le quatrième étant occupé par des tonneaux de salaisons. Au plafond sont suspendus des jambons et différentes herbes aromatiques. Une petite table, avec un tabouret est poussé dans un coin, dessus se trouve un solide couteau permettant de se servir dans les tonneaux.
La Salle des gardes
C'est une pièce toute en longueur abritant des paillasses et deux tables avec des chaises et des tabourets; des coffres complétant l'ensemble.

Les couloirs
Il n'y a aucune fenêtre, aussi petite soit-elle à cet étage du donjon, et ce pour des raisons de sécurité. En revanche, une petite poterne en bois solide bardé d'acier nain permet une sortie discrète, ainsi que l'accès aux jardins en temps de paix.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 14/09/2009 19:51:58    Sujet du message: Répondre en citant

Le 14 Septembre 2009 par Wolmar

DONJON DE CYLVAR - SOUS-SOL

Plan des sous-sols

Cave et cellier
On accède directement depuis la cuisine par un escalier à cette grande pièce séparée en deux parties.
Les celliers renferment des tonneaux de différentes tailles et différents contenus – vins, hydromel, bière, eau douce... et des sacs de farine, ainsi que des caisses de salaisons.
Dans la cave sont rangées les plus vieilles bouteilles, pour la plupart couvertes de poussière, ainsi qu'un bric à brac d'objets divers appartenant ou ayant appartenu aux membres de la cuisine.
La partie cellier est entièrement pavée, mais le sol de la cave est en terre battue. Toute la salle a des murs en pierres plus ou moins bien scellées, et le plafond très voûté monte jusqu'à 3m. Il n'y a aucune lumière, et la température est toujours douce.
Deux portes larges permettent l'accès au reste des sous-sol.

Trésor
Les murs de cette pièce sont en pierres épaisses, et la porte en chêne renforcé d'acier. Une énorme serrure en garantie l'inviolabilité.
A l'intérieur, on peut voir un alignement de coffres – dont seulement la moitié sont fermés, les autres servent d'abri aux araignées. Des sacs de toile épaisse sont entassés dans un coin.
Le plafond est haut seulement de 2m, et voûté. Des torches poussiéreuses attendent d'être allumés dans les angles.

Citerne
Cette pièce de modeste apparence est l'une des plus précieuse du donjon: elle renferme un accès direct à une source souterraine, qui garantit l'approvisionnement en eau en cas de siège. Les murs sont bien maçonnés, le plafond voûté, et des torches constamment allumées se reflètent sur l'eau qui clapote doucement contre les parois du bassin qui occupe le centre de la pièce.
Des portes et un couloir font également de cette salle une sorte de carrefour des sous-sol.

Arsenal
Une importante collection d'armes diverses, de la vieille hache rouillée à l'épée aux reflets magiques, occupe les quatre murs de la pièce sur des râteliers et des étagères. Au centre, trône une petite baliste sur roulettes, tandis que dans les coins se trouvent des tonneaux surchargés de flèches, de carreaux, de javelines...
Deux portes mènent à cette salle, toutes deux verrouillées.

Prisons
Un ensemble de cellules et oubliettes pour tous les goûts et tous les rangs... et peut-être une salle de torture... Les portes sont vieilles mais en bon etat, ainsi que les serrures.
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 21/07/2010 13:47:15    Sujet du message: Répondre en citant

Le 21 Juillet 2010 par Vael

Le Lac des Murmures (rive Cylvanne)

Le grand lac était beau et paisible, ses eaux profondes étaient limpide et reflétaient le ciel tel un miroir coupé par endroit de rochers noirs. Elles abritaient une foule d'animaux aquatiques, poissons et oiseaux, qui faisaient le bonheur des pêcheurs mais aussi des promeneurs. Malgré cela, de vieilles légendes et l'impression de « sacré » qui entouraient le Lac tenaient les bateliers à l'écart, nul ne l'avait traversé, et nul ne le souhaitait. Sans doute les vaguelettes poussées par la brise avaient donné au lac son nom, mais lorsque le matin la brume couvrait les eaux, il était facile d'imaginer d'autres explications.
Les berges, propres et bordées d'arbre ou d'herbe fleurie, abritaient plages de sable blanc et cascades féeriques. Par endroits des herbes aquatique, nénuphars et lys d'eau formaient un tapis charmant.
C'était avant le cataclysme.



Avec le déluge, les eaux montèrent, ainsi que celles de l'océan, et ce qui n'aurait pas dû arriver arriva: le lac fut envahi par les eaux salées et relié à la mer par un large détroit. Les eaux invitant à la baignade et la contemplation devinrent sombres et sales, et violentes. La faune et la flore, intoxiquées par le sel et malmenées par la montée brusque des eaux, mourut. Elle furent remplacées par des espèces étranges et inconnues venues de l'océan.
Enfin, les berges inondées devinrent des marécages à marée basse. Le sel brula l'herbe, ne laissant que la terre nue et boueuse et de longues feuilles coriaces et jaunies. Les racines des arbres pourrirent, et ils ne sont maintenant que troncs noirs sortant de l'eau. Leurs branches servent de perchoirs aux mouettes et aux innombrables oiseaux chassant les insectes tout aussi innombrables nés dans les marais.


_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 21/09/2010 17:24:36    Sujet du message: Répondre en citant

Le 21 Septembre 2010 par Vael

TAVERNE "AUX VIEUX REMPARTS"

Rez-de-chaussée :
Le Rez-de-chaussé est en fait une seule grande pièce, typique des tavernes. On y entre par la porte principale, en forme d'ogive et faite de beau bois vernis. Dans le même mur sont percées des fenêtres rectangulaire à meneaux, qui laissent entrer la lumière. Un grand candélabre en fer forgé et des bougies sont allumés lorsque la nuit tombe. Les murs sont enduits de chaux.

Des tables rondes ou rectangulaire, de différentes hauteur et taille, sont disposés dans la pièce, avec des sièges assortis. Au fond, une cheminée en albâtre apporte lumière et chaleur, avec à côté un stock de bois d'allumage et une cavité fermée par une trappe qui contient des bûches et de moyens morceaux. De l'autre côté de la cheminée trône un imposant buffet avec mangeoire, qui contient de la vaisselle pour toutes les tailles.

A droite, le comptoir et des rayonnages occupés par toutes les sortes de boissons que l'on peut trouver en ces terres. Derrière une trappe mène au sous-sol.
Une plante, le rejeton de « l'Enjôleuse d'Ulm », tient compagnie aux habitués au comptoir.

Tous les meubles, du tabouret pour nain au massif buffet, sont taillés dans le même chêne sombre au reflets rouges, qui donne une ambiance très chaleureuse et une grande solidité à l'ensemble.
De l'autre côté de la salle, un escalier en bois vernis, décoré de têtes de dragons mène à l'étage et ses chambres.

Plan du rez-de-chaussée

L'étage
L'escalier monte jusqu'à la partie du bâtiment qui accueille les voyageurs pour la nuit. Les sept chambres à disposition sont meublées dans le même bois que le rez-de-chaussée, les lits, quelque soit leur taille, sont tous moelleux et garnis draps épais et blancs.

De même, les petits besoins quotidiens n'ont pas été oubliés: une bougie, une cuvette en étain poli pour la toilette, un pot de chambre et une armoire contenant des vêtements simple et propre à emprunter – mais tout de même propriété de la taverne – ainsi que des couvertures, sont à disposition dans chaque chambre. De plus, les deux chambres au fond du couloir ont le privilège de bénéficier de baignoires – des demis tonneaux de bonne taille couvert de draps doux et épais.

Dans le mur au bout du couloir,se trouvent deux trous carrés. L'un est en fait un ingénieux système équivalent au monte-plat qui permet de faire monter de l'eau chaude pour l'étage; le second sert à vider les pots de chambres après usage.

Les murs chaulés laissent les poutres apparentes, tandis que des fenêtres, les mêmes qu'au rez-de-chaussée, permettent l'éclairage de jour.

Plan de l'Etage

La Cave
La cave est en fait une cavité aux murs irrégulier et au plafond arrondi. On y accède par un escalier taillé dans la pierre. Une torchère à côté de l'escalier est le suel éclairage, et la température est toujours fraîche et constante. Le lieu idéal pour y entreposer les tonneaux de différentes taille et contenus, debout ou couchés ainsi que les caisses de bouteilles qui sont répartis le long des murs.

Dans un coin se trouvent des sacs, contenant entre autre de la paille.
Au coin opposé se trouve une longue table où est posé une foule d'objets – vaisselle, chandeliers, bouteilles originales, ainsi que des affaires personnelles et divers appartenant au gérant des lieux.
Des tonneaux bas contenant bougies et nourriture sont également entreposés ici.

Enfin, au centre de la pièce se trouve un trésor: une source souterraine qui offre son eau pure et permet un approvisionnement facile, gratuit et constant en eau.

Plan de la Cave
_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Admin_B
Inscrit le: 25 Aoû 2006
Messages: 2988
Localisation: Derrière toi !
MessagePosté le: 12/09/2011 21:54:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pour voir la carte de Cylvar en grand, cliquer sur la miniature :


_________________
Prenez garde de ne pas déclencher mon courroux, l'effet pourrait bien être irréversible !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet    Le Royaume d'Asturyan Index du Forum -> Descriptions des Duchés des Terres d'Asturyan ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.6 © 2001, 2002 phpBB Group :: Template designed by Haravikk
Traduction par : phpBB-fr.com The Myth series is copyright of Take 2 Interactive