FAQFAQ
ProfilProfil
Liste des MembresListe des Membres Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés

Retour au site
ConnexionConnexion
Le Royaume d'Asturyan
Jeu de rôle médiéval fantastique, Gestion et Diplomatie
 

Ecriture
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet    Le Royaume d'Asturyan Index du Forum -> Divers !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Seele
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 21:32:25    Sujet du message: Ecriture Répondre en citant

Suite aux posts de pression (je ne vise personne suivez mon regard... Shocked ), je dégage du topic "Lecture" pour éditer ici mes chefs-d'oeuvres impérissables (dont la merveilleuse "ode à Pouf" Laughing ). Poètes d'Asturyan, ce topic est pour vous !
Revenir en haut
Maedhros
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 21:44:35    Sujet du message: Répondre en citant

je propose qu'on remette ici tous les poèmes dits dans le topic Lecture, pour ne pas en perdre une miette Razz je vous en concocte quelques uns moi aussi.
Revenir en haut
Seele
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 22:02:37    Sujet du message: Répondre en citant

OK, c'est parti (Maedhros, tu pourras remettre toi-même les tiens svp ? je vais pmailer Anelfe...) :

Sélénée

Sélénée regarde les murs sans failles,
Si lisses et blancs, de sa tour d ivoire
Tandis que ma raison qui déraille
Transforme chaque râle en désespoir.
Mon cœur, trop lourd, se noie en mon sang,
Mes pensées, trop claires, s éteignent peu à peu.
Mon unique tombeau sera l Océan,
Les vagues noir émeraude me givrent les yeux.

Sauvage Sélénée aux yeux d or
En ta cage, emprisonnée,
Que ne vois-tu le Soleil mort
Dans la mer lentement sombrer !

Sélénée au cÅ“ur de pierre,
Tu commandes aux danseurs de la Nuit.
Tel les créatures de l Enfer,
Ton corps, gracieux, dans l ombre luit.
Divine et trop humaine Sélénée,
Ta naissance entraîne mon trépas
Mais je ne peux te détester
Tout comme tu ne me haïs pas.

Sauvage Sélénée aux yeux d or
En ta cage, emprisonnée,
Que ne vois-tu le Soleil mort
Dans la mer lentement sombrer !

Les derniers battements du glas résonnent
Ma lumière cède sa place à regret.
Dans les lambeaux fatigués d Automne,
Naissance païenne de Sélénée.
Trop tendre Sélénée aux yeux d or,
Mélancolique et mortelle Sélénée
Entends-tu le Soleil mort
Faiblement t appeler ?
Revenir en haut
Siddharta
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 22:19:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bon est-ce qu'il y a quelqu'un qui pourrait m'écrire un truc cramoisi sur Alantar(possibilités de rémunération et avantages offerts,lol).
Je sais pas pourquoi je tripe sur ce gars et un beau texte ça le ferait bien.
Revenir en haut
Seele
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 22:35:46    Sujet du message: Répondre en citant

J'veux bien mais à chaque fois que j'écris un poème d'amour, c'est pour quelqu'un qui est mort (j'ai des tendances nécrophiles moi ?!?) Enfin bref, ça coûte rien d'essayer. Envoie moi en PM ou ici une description physique (oui parce que si je sors : "j'aime tes cheveux blonds" et qu'il est brun ça va pas le faire ! Razz

Exemple de poème "d'amour" :

Cheveux au vent, je m en vais
Vers d autres routes inexplorées,
Seul sous la lumière des étoiles.
L éclat tendre de la Lune pâle
Me rappelle ce que j ai quitté
Mais jamais je ne reviendrais.
Tes cheveux, longs voiles de nuit,
Et ta bouche, vivant rubis,
Meurtriront à jamais mon âme.
Sous les roses noires, une claire flamme
Qui jamais ne t éveillera.
Seul à jamais, je pense à toi.
Revenir en haut
Siddharta
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 22:47:26    Sujet du message: Répondre en citant

ben mate son avatar sinonj'en sais pas beaucoup plus que toi.
C'est un "pretre" qui est un peu barré voir un un peu extrémiste(c'est chaud de trouver les mots).
Euhhhhh,il a souvent raison pour ne pas dire tout le temps et n'accepte pas la critique.
Bon j'arrete sinon on va m'engueler.
Par contre il est pas mort. Twisted Evil
Eh Alantar je déconne,hein!!!!!
Revenir en haut
Anelfe
Invité


MessagePosté le: 26/05/2005 23:52:48    Sujet du message: Répondre en citant

*Dans mes yeux tu vois une once d espoir
Pourtant une larme coule sur ma joue
Tu voudrais pouvoir me dire que tu es là
Pouvoir me dire que tu ne me quitteras pas
Mais je suis trop loin, dans un univers noir.
Seul ton bonheur pourrait me libérer
Mais tu ne le sais pas.
Quand entendras-tu ma voix?
Je ne le sais, mais ne cesse d espérer.
Je lutte pour toi, pour ton amour
Lui seul m aide à lutter quand je m écroule,
À remonter à la surface quand je me noie.
Toi qui ne sais pas que j ai besoin de toi,
Qui ne sais même pas que j existe,
Ouvre les yeux et regarde moi
Entends ma voix et réponds moi
Sans toi, je ne m en sortirai pas…*

Et en voici un...
Revenir en haut
Anelfe
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 00:03:16    Sujet du message: Répondre en citant

allez... une petite chanson de moi pour la route... Si le poeme que j'ai mis juste avant date d'avril 2005, cette chanson a été commencée en 2002 et a été finie début mai 2005


*Abandonne moi

Le temps est long à t effacer de ma mémoire
Mais il y travaille et l idée fait son chemin
Déjà tu ne me manques plus, enfin
Je me débarrasse de ton image dans mon miroir
Si je pense encore parfois à toi,
Je me tourne aussi vers l avenir
Un avenir où je me vois aimer et rire
Aussi, que tu le veuilles ou non, laisse moi

Laisse moi, abandonne moi
Nous deux n existe pas
Laisse moi, n insiste pas
Ma vie est sans toi

Pars, sors de ma tête et de mon âme
Tu n y es plus à ta place depuis longtemps
Mon coeur te remplace, que tu le veuille ou non
Mon amour pour toi est mort voici longtemps
Mon corps ne t appartient plus, ni même mon âme
J ai repris vie et tu n es plus mon horizon
Quoi que tu fasses, je ne suis plus à toi
Aussi, que tu le veuilles ou non, laisse moi

Laisse moi, abandonne moi
Nous deux n existe pas
Laisse moi, n insiste pas
Ma vie est sans toi

À présent, je vis et j existe
Loin de toi, je suis enfin heureuse
Après avoir été si malheureuse
Je ris enfin, mon bonheur est ici
Je me sens renaître je prends ma vie en main
Aujourd hui, ce n est qu à mon passé que tu appartiens
Et jamais je ne te laisserai reprendre pieds
Dans cette vie qui est devenue mienne
Aussi, que tu le veuilles ou non, laisse moi

Laisse moi, abandonne moi
Nous deux n existe pas
Laisse moi, n insiste pas
Ma vie est sans toi

Tu n es plus rien pour moi
À présent, c est moi qui tiens les rênes de mon destin
Tu peux partir et m oublier, je ne suis plus à toi
Et même au-delà de la mort tu ne m aura pas
J aime la vie et j aime l amour
Alors que toi, tu n es que mort et désespoir
Que tu l acceptes ou pas, tu n es pas quelque un de bien
Alors, que tu le veuilles ou non, laisse moi

Laisse moi, abandonne moi
Nous deux n existe pas
Laisse moi, n insiste pas
Ma vie est sans toi*
Revenir en haut
Fraffert
Inscrit le: 22 Jan 2004
Messages: 1793
Localisation: Quelque part entre Asturyan et les limbes de Solanysse
MessagePosté le: 27/05/2005 05:21:11    Sujet du message: Répondre en citant

Comme une ombre terrible fondant sur sa proie
Comme un marchand d'esclave qui fait son marché
Comme un morceau de sucre en du poison trempé
Il a caché un piège derrière la joie

Il sait mentir trahir tromper les insouciants
Et faire miroiter les bonheurs éternels
Pour au dernier moment se révéler cruel
Et changer l'heur en peine et en ressentiment

Ce terrible ennemi vicieux mais adorable
Qui fait tomber les coeurs comme un sabre les têtes
Et dont les armes sont les mots ou bien les lettres
Transforme les plus fièrs en tristes lamentables

Méfiez-vous de lui, car en tout lieux il court
Méfiez-vous de lui car il flatte les âmes
Méfiez-vous de lui il n'engendre que larmes
Méfiez-vous de lui, il a pour nom Amour.
_________________
Minotaure très âgé d'un peu plus de deux mètres de haut. Avec ses poils blanchis, on dirait un père Noël fatigué (pas question de faire le tour du monde en une nuit !). L'air épuisé, pensif et souvent absent.

Une corne gauche brisée et une solide canne complètent sa silhouette peu commune.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Seele
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 06:47:44    Sujet du message: Répondre en citant

(Seele regarde l'avatar... La description... Commence à taper un texte... Se relit...)

.......... Anelfe tu pourrais pas t'en charger (chuis pas foutue d'écrire un poème d'amour normal....) ?
Revenir en haut
Anelfe
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 08:27:30    Sujet du message: Répondre en citant

le probleme, c'est que je ne suis pas foutue d'écrire sur commande...
Revenir en haut
Alantar
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 09:08:15    Sujet du message: Répondre en citant

Dites moi, je vous dérange pas trop ? lol
Qu'ai je fait pour attirer tant de haine ? lol
Euh, Fraffert, c'est pas pour moi ton poème ..... ??
Revenir en haut
Maedhros
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 12:23:33    Sujet du message: Répondre en citant

je vous remet les miens.

les dieux oubliés, autrefois vénerés,
moissonnaient le blé, et labouraient les prés,
sonnent ensemble le glas d'un univers controlé
pourri de haut en bas, tel un fruit dépassé.
Il est temps de cueillir, mais personne ne viendra:
il vaut mieux gémir, advienne que pourra.
Mais à la récolte, lorsque la terre livre son dû,
un vent de révolte, le proclame vendu.
Le seigneur de cette terre, caché dans les bois,
affamé tel un ver, n'est pas moins aux abois.
Car l'or noir se fait rare, et le monde est perdu,
une goutte de ce nectar, pour ces gens vermoulus,
serait un mirage, et un triste hommage.

un autre:

Du crépuscule à l'aurore,
se donnant un espoir de vie,
lors de cérémonies impies,
lorsque la mort donne du cor,
Ce triste esprit, triste et limpide,
entonne ce récit, du fond des flots rapides.
Là ou mon corps repose, dans ce lagon morose,
l'inéluctable déchéance de cet empire de faience,
où les ténèbres s'insinuent et à l'aube refluent
dans cet océan de vertu, où le jour se mue.
En un torrent, défiant le temps,
il s'en va, sans grand fracas.
De son écume, nait la vie,
qui dans la brume, tristement luit.
Il verse une larme et teint de sang,
les pauvres armes, des plus puissant.
Mais dans son âme, luit l'éspoir,
sortant des lames, il se fait voir.

encore un:

Lorsqu'une pointe d'humanité,
sort du flot des damnés,
elle se cache, et survit.
Mais une hache, dans l'ombre luit,
d'un coup précis,
détruit l'espoir,
les anges crient,
avant de choir.
Et leur Dieu éploré,
au milieu des écueil,
porte seul le deuil,
de nos destins fauchés.

et encore:


J'ai ouï dire qu'en ces lieux,
ou le roi est, certes, fils de Dieu,
on ne fait, que ce qu'on veut,
et que les jours, s'écoulent heureux.
Détrompez vous, étranger,
car ici, rode le danger.
Vous etes, face à lui,
un homme bien enhardi:
un de ces pauvres serf,
en qui l'espoir, n'est anéanti.

et un petit dernier tout chaud d'il y a deux heures:

Entre mes mains, je tiens cet objet,
dont les claquements réguliers
ne rendent le monde que plus laid
et font vibrer, les coeurs de l'humanité.
Ses rouages éternels,
flétrissent l'eden de nos vies;
Ce battement bien réel,
assèche nos jardins fleuris.
Tandis qu'il crée le verbe
et lentement le travaille,
ses talents s'exacerbent
si bien qu'il nous tiraille,
venant de toutes parts,
il goutte lentement
réglant tel le curare,
la fin de notre temps.
Revenir en haut
Mararwen
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 12:23:56    Sujet du message: Répondre en citant

Anelfe dis, ta chanson tu la chante ou tu as juste fait le texte? En fait ce que je voudrais te demander c'est que si tu l'as enregistrée ou autre, si tu pouvais nous la faire écouter...?

*pas tres claire quand je parle moi -___-*
Revenir en haut
Demogron
Invité


MessagePosté le: 27/05/2005 12:24:34    Sujet du message: Répondre en citant

Tu sais Alantar, je doute qu'on puisse de surnommer "Amour"...
Mais, t'inquiète pas... je travail à trouver quelque chose pour te qualifier... (s'il vous plaît ! Quelqu'un aurait un synonyme pour immondice ? Very Happy lol)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet    Le Royaume d'Asturyan Index du Forum -> Divers ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.6 © 2001, 2002 phpBB Group :: Template designed by Haravikk
Traduction par : phpBB-fr.com The Myth series is copyright of Take 2 Interactive