FAQFAQ
ProfilProfil
Liste des MembresListe des Membres Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés

Retour au site
ConnexionConnexion
Le Royaume d'Asturyan
Jeu de rôle médiéval fantastique, Gestion et Diplomatie
 

Prison du Morvor
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 19, 20, 21, 22  Suivante
 
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet    Le Royaume d'Asturyan Index du Forum -> Les Geôles !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Morth
Invité


MessagePosté le: 07/12/2005 15:10:53    Sujet du message: Répondre en citant

Morth sortit de sa cellule, l'air ettoné. Il suivit Balkiara...

**Qu'est-ce que ça veux dire ?**
Revenir en haut
Balkiara
Inscrit le: 05 Juin 2005
Messages: 5865
Localisation: Dans les bras de Démogron, son défunt-mari, fidèle pour l'éternité "Stirb nicht vor mir"
MessagePosté le: 07/12/2005 20:34:06    Sujet du message: Répondre en citant

Cassiodora arriva à la prison en pleurs. Elle se précipita vers Démogron et s accrocha à sa jambe de toutes ses forces et commença à parler difficilement

Papa… elles… sont méchantes… le monsieur dormait… et elles le font brûler…

Elle sanglota de plus belle

Tout va brûler… et on n aura… plus de maison… Je veux pas brûler… j ai rien fait moi... Papa, je t aime…
_________________

Mémorial à la mémoire de Démogron - Bibliothèque
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Demogron
Invité


MessagePosté le: 07/12/2005 21:01:39    Sujet du message: Répondre en citant

Lorsque Cassiodora déboula dans les geôles en pleurs, le géant leva les yeux au ciel, se demandait s'il devait écorcher quelques gardes pour leur mettre un peu de plomb dans la tête. Ce n'est quand même pas compliqué de comprendre qu'ils ne doivent pas laisser entrer un enfant dans les geôles ! Mais le visage congestionné de sa fille fit soudainement naître un autre sentiment dans son coeur : la peur. Que se passait-il ? Il referma violement la porte de la cellule de Moebius et prit Cassiodora dans ses bras.

Calme-toi ma chérie, c'est finit ! lui murmura t-il au creux de l'oreille.
Un froid anormal s'était installé dans ses entrailles : "elles font brûler le monsieur ?"


Que se passe t-il mon coeur ?

Le monsieur il brû-û-û-û-le ! sanglota t-elle en serrant le plus possible contre son papa.

Ne t'inquiète pas, ma chérie, tu ne vas pas brûler ! Tu n'as rien fait ! Tu as eu raison de venir me voir ! Je t'aime, mon amour et il ne t'arrivera rien !

Le géant lança un regard incrédule et inquiet à sa femme, et voulut lui mettre Cassiodra dans les bras, pour aller voir ce qui se passait vraiment dans la taverne. Mais la petite fille s'agrippait à son père et ne voulait plus le lâcher. Démogron lui murmura longuement d'appaisantes paroles au creux de l'oreille, et l'enfant voulut bien aller avec sa mère en sanglotant doucement.

*Si ma fille est traumatisée à vie, je jure que les responsables n'auront pas l'occasion de réitérer leur erreur !*

Le géant grimpa les marches quatre à quatre, et arrivée en haut, il lança à Balkiara :

Inutile de les surveiller, ils sont libres ! Je veux quand même que Skargdit dispense des soins à Morth et paie son amende !

Sur ce, Démogron sortit des geôles dans un grand bruissement de tissu.
Revenir en haut
Balkiara
Inscrit le: 05 Juin 2005
Messages: 5865
Localisation: Dans les bras de Démogron, son défunt-mari, fidèle pour l'éternité "Stirb nicht vor mir"
MessagePosté le: 07/12/2005 21:54:19    Sujet du message: Répondre en citant

Balkiara fut tétanisée par l état dans lequel se trouvait Cassiodora en déboulant dans la prison. Elle prit sa fille dans ses bras et la consola tendrement en la berçant, tandis que Démogron partait en direction de la taverne.

"Ne t inquiète pas ma chérie, ton papa va s occuper de tout. Tu ne dois jamais avoir peur, car nous sommes là pour te protéger. Nous ne laisserons personne te faire de mal".

Cassiodora s'était calmée, mais elle avait encore, par moments, quelques sanglots. Balkiara s adressa à Skradgit, plus froidement

"Tu as entendu ce qu a dit Démogron ? Tu dois me donner 40 po et soigner Morth si tu veux quitter les geôles".
_________________

Mémorial à la mémoire de Démogron - Bibliothèque
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Skradgit
Invité


MessagePosté le: 07/12/2005 22:02:00    Sujet du message: Répondre en citant

Le gobelin entendit Balkiara, enfin la fin de son "séjour" dans les geôles! Il s'executa et se mit devant Balkiara, Morth était à ses côtés, il se dirigèrent alors vers la dite taverne
Revenir en haut
Balkiara
Inscrit le: 05 Juin 2005
Messages: 5865
Localisation: Dans les bras de Démogron, son défunt-mari, fidèle pour l'éternité "Stirb nicht vor mir"
MessagePosté le: 07/12/2005 22:12:00    Sujet du message: Répondre en citant

Balkiara se dirigea vers la porte à la suite de Skradgit, avec Cassiodora toujours serrée contre elle. Lorsqu elle passa le seuil de la porte, la petite se mit à nouveau à pleurer

"Je veux pas aller là-bas ! Elles sont méchantes et vont me brûler aussi !"

Balkiara lui caressa les cheveux et lui parla alors en elfique, les paroles ayant une consonance beaucoup plus douce

"Tu ne crains rien avec moi. Et ton papa est déjà là-bas. Il te protègera".

La petite troupe reprit la marche pour se rendre dans la taverne. Au fur et à mesure que la batisse se rapprochait, Cassiodora serrait de plus en plus le cou de sa mère, qui commença à lui chanter un chant elfique dans le creux de l oreille.
_________________

Mémorial à la mémoire de Démogron - Bibliothèque
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Skradgit
Invité


MessagePosté le: 07/12/2005 22:22:36    Sujet du message: Répondre en citant

Skradgit marchait silencieusement vers la taverne, la mélopée de Balkiara lui faisant oublié les faits de ces dernières semaines... Ils arrivèrent enfin à celle-ci.
Revenir en haut
Mohinder
Invité


MessagePosté le: 07/12/2005 23:40:06    Sujet du message: Répondre en citant

Mohinder etait maintenant seul dans les geôles, a pars son comte. silence totale. Il n'osait pas lui parler, c'etait de sa faute si il etait en prison. Il soupira. Il etait ici pour un bout de temps. Dans ces accueillantes geôles...
D'un coup, il fut saisit d'un spasme. puis d'un autre plus violent. il tomba, la jour ocntre la pierre froide. Des images floues apparurent, puis de plus en plus nettes. lui dans des montagnes, sa soeur, leurs amie, la magicienne, et leurs deux amie. un combat, très violent, très dur, le plus difficile de leur vie, le plus long. Mohinder arrive a en sortir indemne, par un quelconque miracle.
Sa soeur et els autres blessé. malheuresement leur ennemis n'est autre qu'un demon de Lorkin lui même... celui-ci est très mauvais joueur, il possède le corps de Mohinder...
Sa lame planté dans le coeur de sa soeur... c'est lui... lui le coupable... recouvert du sang de sa soeur, et de ses amis... il sourit, il rit...
Il se reveilla d'un coup. toujours contre la pierre froide. il se releva. ses yeux ne brillait plus. ternes. froids. noir. sa soeur. il avait juré de la venger. de tuer son assassin. voila tout ce qui avait motiver ses actions. Maintenant, son espri foncitonner autrement. tuer l'assassin de sa soeur, il etait l'assassin de sa soeur. il devait se tuer. il regarda toute sa cellule. en marmonnant.


"Thorin... tu aurais pu l'avouer, tu le savais hein... bah je t'en veux pas, c'est gentil mais bon..."

Il avisa le mur. une pierre du mur etait assez pointus. L'albinos sourit et de tourna vers moebius.

"Mon comte, si vous en sortez Transmettez mais plus sincère salutation au Duc Areligan, a messires Fraffert, a Thorin a Xzard, a Tanorte, et a vous même!"

Il se colla aux barreaux. avanca vers le mur de la cellule et se frappas la tête contre de toutes ses forces...
Il tomba a terre, la crâne defoncer, le sang coulait. il etait né dans la violence, il avait vécu dans la violence, il mourrut dans la violence.

Sa soeur etait venger.
Revenir en haut
Moebius
Invité


MessagePosté le: 12/12/2005 21:44:01    Sujet du message: Répondre en citant

Moebius ne comprenait plus rien, il avait été mené en bateau depuis le début. Lorsqu'il vit Mohinder se suicider dans la cellule voisine, il ne put rien faire... il venaità peine de se coller contre les barreaux afin de le dissuader, mais il était trop tard. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait quelqu'un mourir devant ses yeux.
Il se sentit horriblement seul, l'ambiance était devenue tout à coup très morbide. Il s'installa dans un coin à l'abri de la lumière extérieure dans un coin d'ombre tels qu'il les aimait.

Il entoura de ses longs bras, ses jambes afin de les coller contre lui. Le froid l'envahissait, et tentait de ne concerver et redistribuer le maximum de chaleur à son corps.
C'est alors qu'il pensa à ses enfants. Il se souvint de ses dernières paroles à leur égart :


" Ne vous inquiétez pas, Papa reviendra très vite... Je vous le promet. "

Il se souvint du regard prometteur qu'il leur avait adressé... Ils le prendront surement pour un mauais père, pour un père qu'il les a lachement abandonné.
Si seulement Earwen avait été là...
Il n'avait desormais plus la même haine envers elle... Elle qui les avait abandonnés aussi. Non desormais elle était la personne qu'il desirait le plus voir, le plus toucher, le plus parler après ses propres enfants.
Le stress survint en son coeur, et toutes ses forces l'abandonnèrent.
Son corps s'étala à terre, et il s'endormit. Les journées accumulées sans sommeil à veiller sur ses enfants, ce style de vie qu'il avait suivit venait d'arriver à son paroxisme.

Son sommeil fut doux, pour une fois, malgré les conditions dans lesquels il se trouvait endormit.
Revenir en haut
Demogron
Invité


MessagePosté le: 17/12/2005 16:55:36    Sujet du message: Répondre en citant

Démogron entra dans les geôles, un étrange sourire flottant sur ses lèvres.
Il descendit tranquillement les escaliers, et s'arrêta devant la cellule de l'elfe.


Messire Moebius ! Vous serez heureux d'apprendre qu'un mortel complot contre le roi et Kelhya a été déjoué ! La tête du duché de Thorkot était pourrie, ajouta t-il en secouant la tête d'un air profondément désolé.
Enfin, la rébellion a été étouffée dans l'oeuf, et les dirigeants du duchés ont été arrêtés.

Ce n'est qu'alors qu'il sembla s'appercevoir que dans la cellule voisine, il ne restait qu'un cadavre.

Oh, votre compagnon d'infortune est décedé ? Dommage...

Puis, sans prêter un regard de plus au corps ensanglanté, il reprit pour Moebius.

Vos enfants vont bien, au fait. Vous les verrez bientôt. Enfin... Tout dépend de certains facteurs, bien entendu...

Il s'accroupit face à l'elfe, un pli préoccupé barrant son front.

Je ne vous cache pas que vous risquez TRES gros, messire...

Il secoua la tête, l'air profondément désolé.

Je sais que vous ne devez pas être un homme profondément mauvais, messire, et j'ai sais aussi ce que c'est que subir les mauvaises influences d'un scélérat traître à son royaume, mais je ne vous cache pas que les instances juridiques supérieures et le roi parlent à voix basse de la peine de mort pour de tels actes visant à sapper les fondations du royaume...
Revenir en haut
Moebius
Invité


MessagePosté le: 17/12/2005 17:30:23    Sujet du message: Répondre en citant

Moebius s'était reveillé à l'entrée de Demogron. Mais il ne se leva pas pour autant. Il resta allongé à terre écoutant les paroles du géant qui l'avait envoyé en prison.
Il méritait d'y être, après tout de telles pensées avaient bel et bien été dans son esprit... Lorsque ce dernier lui parla de ses enfants, il se releva et se colla contre les barreaux de la cellule, les yeux plein d'espoirs.[i]

C... Comment ça je les verai bientot?
Sont-ils ici?

[i]Moebius était pret à tout pour pouvoir les revoir, rien que pour les prendre dans ses bras et s'excuser auprès d'eux pour leur avoir menti.
Il continua à écouter ce que le géant avait à lui dire, mais n'ajouta pas grand chose d'autre. Il ne voulait pas mourir, il avait vécu bien trop de choses pour finir d'une telle manière... Il serra les barreaux dans ses mains de plus en plus fort.


Que voulez vous de moi au juste...
J'accederai à n'importe quelle requête si vous daignez m'accorder à voir mes enfants... avant que mon chatiment ne soit proclamé et sans appel.
Revenir en haut
Demogron
Invité


MessagePosté le: 17/12/2005 17:51:24    Sujet du message: Répondre en citant

Le géant se contint de sourire. Le poisson était ferré...
Il secoua la tête, et répondit :


Je ne vous demande que de dire la vérité, durant ce procès. La mort de ce Mohinder laisse un grand vide sur le banc des accusés, et j'ai bien peur que cela ne laisse qu'Areligan et vous...

Son regard se fit plus troublé, et plongea dans celui de l'elfe noir.

Je vous apprécie beaucoup, messire Moebius, et je ne peux me résoudre à envoyer au billot le père de deux enfants de l'âge de ma propre fille ! Je ne veux pas avoir à leur expliquer que si la tête de leur papa est plantée sur un pieu devant lequel ils passeront tous les jours c'est en partie à cause de moi !

Il secoua tristement la tête.

Votre seul crime à mes yeux est d'avoir été vassal du duc Areligan. Ce complot, j'en suis certain est le fait de bien du monde, mais seulement vous et Areligan passerez en procès, et serez condamnés. Si un homme doit mourir pour la faute d'un duché, autant que ce soit l'instigateur du complot !

Ce que j'attends de vous, c'est que vous m'aidiez à prouver aux jurés la culpabilité d'Areligan, que vous leur disiez la vérité : il est le chef de ce complot !
Revenir en haut
Moebius
Invité


MessagePosté le: 17/12/2005 23:30:26    Sujet du message: Répondre en citant

Vous voulez que je trahisse mon Duc, que j'accuse moi même mon supérieur et ami, juste avec comme preuve les dires d'une défunte, et les miens par votre piège !
Comment sortir de cette impasse sans y égarer mon âme !

Areligan pour moi n'y a jamais été impliqué, je n'ai pour le moment eut aucune preuve qu'il était impliqué ! Je vous l'ai dit que nos discutions avaient été temporairement réduit à néant à cause de mon retrait de la vie politique...
Je vous ai effectivement dit que je le suivrait si il envisageait cette voie...
Mais ne prenez pas cela comme une preuve qu'Areligan est "l'investigateur de ce complot".

Comment pourriez vous m'utiliser contre lui... Je crois bien que je vous suis d'une utilité très réduite tout à coup.
Revenir en haut
Demogron
Invité


MessagePosté le: 17/12/2005 23:37:58    Sujet du message: Répondre en citant

Le géant esquissa un sourire.

Vous ne m'avez pas bien comprit, messire... Les preuves de la culpabilité d'Areligan, je les ai ! Tout ce que je vous demande, c'est d'approuver avec véhémence quand les jurés vous demanderont s'il est bien le chef, et d'expliquer que vous ne l'avez suivit que parce qu'il est votre supérieur hiérarchique ! Ce n'est que la plus stricte, vérité, il me semble !

Le géant se redressa, et alla s'assoire nonchalament sur le bureau qui se trouvait dans le couloir, devant la cellule de l'elfe noir.

Je vous ai dit vous trouver sympathique et ne pas vouloir de sang sur les mains, messire, mais si vous n'y mettez pas du votre, je ne peux guère vous aider contre votre gré !
Revenir en haut
Moebius
Invité


MessagePosté le: 18/12/2005 00:01:08    Sujet du message: Répondre en citant

Il baissa la tête quelques secondes...
Reflechissant un peu, il s'agenouilla les mains toujours agripées sur les barreaux.
Il fit un mouvement de la tête pour répondre positivement à la requête du géant.Les issues n'étaient pas florissantes, il releva la tête puis se releva afin de se montrer plus présentable.


Très bien messire... Je témoignerai à ce procès
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet    Le Royaume d'Asturyan Index du Forum -> Les Geôles ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 19, 20, 21, 22  Suivante
Page 20 sur 22

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB 2.0.6 © 2001, 2002 phpBB Group :: Template designed by Haravikk
Traduction par : phpBB-fr.com The Myth series is copyright of Take 2 Interactive